Actualité du 21ème SILA
 
ACCUEIL|CONTACT|ÉDITIONS PRÉCÉDENTES|MENTIONS LEGALES
الصالون الدولي للكتاب بالجزائر Le salon Invité d'honneur ProgrammeEsprit panaf Photos & vidéos Presse

Toute l'actualité du SILA
toute l'actualité SILA 2017
CONFERENCE DE PRESSE DE HAMIDOU MESSAOUDI
Record d'affluence avec 1.735.000 visiteurs au SILA 2017
Le commissaire du Salon international du livre d’Alger (SILA), Hamidou Messaoudi a animé, lundi 6 novembre, à la bibliothèque nationale d’El Hamma à Alger, une conférence de presse pour présenter le bilan de cette 22e édition qu’il a qualifié de " réussie "...

LIRE LA SUITE

HOMMAGE A TAHAR DJAOUT ET A MESSAOUAR BOULENOUAR
Un soleil de la poésie
La salle Sila du pavillon central a abrité samedi une rencontre sur de la vie poétique de Messaour Boulanouar et de Tahar Djaout. L’assistance a eu droit, à une lecture poétique des ouvres des deux défunts...

LIRE LA SUITE

MOHAMED SARI, ECRIVAIN ET UNIVERSITAIRE
"Une anthologie destinée aux lycéens pour faire connaitre la littérature algérienne "
La facilité est devenue un acte quotidien, à partir du moment où dans l’enseignement, les élèves ne fournissent pas assez d’efforts pour comprendre le texte, pour lire la profondeur d’un livre, ils se contentent de quelques recherches superficielles sur la toile, automatiquement, cela devient une habitude...

LIRE LA SUITE

MOHAMED SARI, ECRIVAIN, TRADUCTEUR ET CRITIQUE LITTERAIRE
"Avoir un complexe pour une langue veut dire qu’on l’ignore "
Samedi, à la salle du Sila, au pavillon central du Palais des expositions des pins maritimes, une estrade a été consacrée à Mohamed Sari. Écrivain et professeur à l'université d'Alger, il est l’auteur de plusieurs romans...

LIRE LA SUITE

LYNDA KOUDACHE, POETESSE ET ROMANCIERE EN LANGUE TAMAZIGHT
"Le passage de l’oralité à l’écrit est primordial"
Lynda Koudache est poétesse et romancière en langue tamazight et française. Elle a édité à compte d'auteur « L’aube vierge » (2005) et « Aachiw t’mess » (la cabane du feu) (2009). Elle a obtenu le prix Assia Djebar (2016) pour son roman « Thamachahuts thaneggarouth » (le dernier compte)...

LIRE LA SUITE

NOURI NESROUCHE, JOURNALISTE ET AUTEUR
"Derrière chaque mur de Constantine, il y a une histoire"
Il s’agit d’un hommage à Constantine, une ode d’amour pour ma ville natale. L’idée a jailli autour d'une tasse de thé entre moi, l’éditeur Azzeddine Guerfi et un artiste de Constantine, Ahmed Benyahia...

LIRE LA SUITE

RENCONTRE SUR LE LIVRE POUR ENFANT
"Ramener quelque chose de frais"
Le stand du ministère de la Culture, à l'entrée du pavillon central, a abrité samedi une rencontre sur le thème « Le livre pour enfant : Les perspectives et l’avenir », animée par des universitaires. Abdelhamid Bourayou, linguiste et chercheur en patrimoine populaire, a parlé de la numérisation des livres pour enfants....

LIRE LA SUITE

MOHAMED GACI, DIRECTEUR GENERAL DE BERTI EDITIONS
"Il y a une forte demande pour le livre numérique"
Nous avons 25 ans d’existence. Le livre se portait bien, ça marchait bien. Mais, aujourd’hui l’édition papier est réduite en tirage et en vente. Le lectorat se raréfie de plus en plus. Et le livre est devenu cher, presque inaccessible. Fabriquer un livre est devenu compliqué. Notre maison d’édition fait que dans le droit, le livre pratique, management et gestion....

LIRE LA SUITE

ZINEDINE ZEBAR ET MOHAMED BALHI PRESENTENT LES PHARES D’ALGERIE. VIGIES DE LA COTE
"Pour inciter les Algériens à voyager à travers le littoral en contemplant nos beaux sites "
C’est un beau livre sur le patrimoine algérien qui sont les phares d’Algérie. Je voulais rassembler tout les phares sur un beau livre. C’est pour inciter nos compatriotes et les algériens à voyager à travers le littoral algérien en contemplant les beaux sites des phares d’Algérie...

LIRE LA SUITE

LYNDA CHOUITEN, ECRIVAINE
"Mon roman est une réflexion sur la condition humaine"
" Pov'cheveux " est mon troisième livre mais mon premier roman. Les deux premiers étaient des études à caractère académique sur Isabelle Eberhardt et sur l’autorité, sous toutes ses coutures, coloniale, patriarcale etc...

LIRE LA SUITE

LIVRES MAGHREBINS
Intérêt du lecteur algérien
Au Salon du livre, l'intérêt du lecteur algérien s'intéresse aux livres édités au Maghreb en raison des similitudes linguistiques, historiques, culturelles et sociales. « La littérature nous permet de voyager et à explorer le monde et de ceux qui le peuplent...

LIRE LA SUITE

DALILA NADJEM, EDITRICE
Au Sila, " la BD marche bien ! "
Alors qu’on pensait que la bande dessinée algérienne ait complètement disparu du champ artistique, voilà que contre toute attente elle renaît de ses cendres. Depuis 2008, on assiste à l’émergence d’une nouvelle génération de bédéistes, d’un étonnant imaginaire et d’une grande sensibilité...

LIRE LA SUITE

UNE OEUVRE DE ASSIA DJEBAR
"Femmes d’Alger dans leur appartement" traduit à l'arabe
Le stand de l'Institut français d'Alghérie (IFA) du Sila a abrité samedi le lancement d’un travail littéraire collectif. Il s’agit de la traduction à l'arabe du recueil de nouvelles « Femmes d’Alger dans leur appartement » d’Assia Djebar. Il est le fruit d’une coopération entre le Centre national du livre algérien et le Centre national du livre français...

LIRE LA SUITE

UNE ANNONCE DU MINISTRE DE LA CULTURE
Un espace muséal sur l'œuvre de Mouloud Mammeri
Le colloque international consacré à l'ouvre de Mouloud Mammeri se déroule à la salle El Djazair au Palais des expositions jusqu'au 05 novembre. Organisé par le Haut Commissariat à l'Amazighité (HCA), le colloque est intitulé " L'Amusnaw, le sourcier des convergences civilisationnelles universelles "...

LIRE LA SUITE

EMILE MOSELLY BATAMACK, PHILOSOPHE ET ANTHROPOLOGUE
"La pensée de Mouloud Mammeri aide les africains à s’affirmer "
Emile Moselly Batamack, philosophe et anthropologue, chercheur associé au CERDOTOLA (Institution inter-Etats de coopération scientifique pour la préservation, la diffusion et la mise en valeur du patrimoine africain) au Cameroun, est parmi les invités du Colloque international sur l'oeuvre de Mouloud Mammeri qui se déroule au Sila...

LIRE LA SUITE

SI HACHEMI ASSAD, SG DU HAUT COMMISSARIAT L’AMAZIGHITE
"Mammeri a essayé de diffuser ses idées partout en Algérie "
L’équipe du HCA œuvrera à encadrer toutes les suggestions ou recommandations du colloque. Nous allons assurer la continuité après cette grande célébration. Nous n’allons nous arrêter là. Notre but est de promouvoir les idées de Mouloud Mammeri en encourageant la traduction de la langue amazighe et de la langue arabe ...

LIRE LA SUITE

AHLEM MOSTEGHANEMI, STAR DE LA LITTERATURE ARABE, AU SILA
"« Il faut aimer l'Algérie..."
Ce vendredi, un public nombreux a assisté à l'estrade consacrée à la romancière algérienne Ahlem Mosteghanemi à la salle Sila au niveau du pavillon central. Une séance dédicace des sept romans de la célèbre écrivaine a été organisée sur les lieux...

LIRE LA SUITE

9E RENCONTRES EUROMAGHREBINES DES ECRIVAINS
"Journalisme et littérature, croisées de la fiction"
« Journalisme et littérature, croisées de la fiction » était le thème des 9ème rencontres euro maghrébines des écrivains, organisée jeudi la salle El Djazair, à la faveur du 22ème SILA. L’auteur et éditeur tunisien Atef Attia, qui a reçu le prix littéraire du programme des nations unis pour le développement en 2013, a été le premier à témoigner de son expérience...

LIRE LA SUITE

RAZIKA ADNANI, ECRIVAINE ET PHILOSOPHE
"Pour moi le passé explique le présent"
Hier, au stand de l’Institut français d'Algérie (IFA) au pavillon central, l’écrivaine Razika Adnani est venue présenter son livre, « La nécessaire réconciliation » publié par les éditions Dalimen à Alger...

LIRE LA SUITE

SMAIL M’HAND, DIRECTEUR DES EDITIONS " HIBR "
"Il faut rapatrier le patrimoine littéraire algérien "
On travaille beaucoup sur l’achat de droits mais surtout on cible les titres des auteurs algériens ou de ceux qui portent un intérêt pour l’Algérie, et ce qui peut intéresser le public algérien. La ligne éditoriale de Hibr est généraliste, mais nous avons un penchant pour l’histoire et les essais ayant un lien avec la culture et la littérature algériennes...

LIRE LA SUITE

ABDELKADER BENDAMAACHE, CHERCHEUR EN PATRIMOINE
"Le Melhoun est un art au sens propre du terme"
Je suis heureux d’être présent ici ainsi que pour le choix de cette thématique. Le débat nous a permis de parler du Melhoun, véritable art au sens propre du terme qui a rapporté toute la connaissance de l’Histoire de l’Algérie...

LIRE LA SUITE

AMINE DELAI, AUTEUR ET CHERCHEUR
Bientôt un dictionnaire des poètes Melhoun du Maghreb
Patrimoine culturel immatériel datant de plus de cinq siècles, le Melhoun ne cesse d’éblouir les amoureux de la poésie. Le 22e SILA a donné une tribune à cette expression populaire jeudi avec deux conférenciers connaisseurs de cet art, Abdelkader Bendamaache, commissaire du Festival national de la poésie Melhoun...

LIRE LA SUITE

LYNDA-NAWEL TEBBANI : ROMANCIERE ALGERIENNE
"Quand on tombe sur de beaux textes, on n’hésite pas à les publier "
Il y a un devoir de mémoire, l’écrivain est là pour faire un exercice de souvenir. Il ne faut pas penser que le roman est là pour dire l’Histoire mais il est là pour inventer et créer...

LIRE LA SUITE

NAÏMA BELJOUDI, DIRECTRICE DES EDITIONS EL KALIMA
"Ce qui précède l’écriture est le doute"
Il est clair que le SILA s’impose comme un rendez-vous incontournable. C’est la fête du livre. Et en tant qu’éditeur, c’est notre raison d’être. Notre souci premier est d’aller à la rencontre du public, et de présenter aux lecteurs des nouveautés, des inédits...

LIRE LA SUITE

" PYRAMIDES D’ALGERIE " DE MOHAMED BALHI ET NASSER OUADAHI
"Faire connaître le patrimoine le patrimoine architectural numide"
Mohamed Balhi, journaliste, et Nasser Ouadahi, photographe, sont les co-auteurs du beau livre « Pyramides d’Algérie », édité par l’ANEP. Ce livre présente les monuments funéraires Numide d’époque tardive en Afrique du nord...

LIRE LA SUITE

RAHMA EL MADANI, ROMANCIERE MAROCAINE
"Je suis proche des écrivains voyageurs "
L'inspiration n'est que l'adaptation du réel avec subjectivité. Mon livre se situe dans ces frontières entre poésie et roman. Notre univers est un vaste champs à décoder. Je raconte l'histoire d'une femme qui déambule dans Paris et qui est aux prises à des questionnements intérieurs...

LIRE LA SUITE

FATIMA ZOHRA BOUZINA OUFRIHA, AUTEURE
"Tous les rois Zianides étaient de grands mécènes"
Cette année, je publié quatre livres aux éditions ENAG. Trois sont disponibles ici au SILA : « Au temps du royaume des zeiyyanide », « La vie culturelle » et « la vie économique ». J’explore en profondeur l’histoire du Maghreb Central puisque ce royaume, qui est resté trois siècles, a le plus duré...

LIRE LA SUITE

LE PUBLIC MANIFESTE UNE CURIOSITE A CE QUI S’ECRIT ACTUELLEMENT
Le roman algérien de langue française est né dans un contexte colonial. Depuis l'indépendance du pays, il a évolué et s’est diversifié. Il reste, malgré les aléas de l’édition, très présent dans le paysage éditorial national...

LIRE LA SUITE

DEBAT SUR L'EDITION DANS LE MONDE
La difficile circulation du livre
Une conférence a eu lieu, jeudi , autour de l’édition dans le monde, animé le journaliste Ameziane Ferhani. . Mohamed Rachad, éditeur égyptien et Président des éditeurs arabes, a indiqué que la situation de l’édition dans le monde arabe est passée par plusieurs étapes...

LIRE LA SUITE

UN NOUVEAU RECUEIL DE RACHID CHENOUNE
Lamine Bechichi signe son livre "Une poignée de poèmes "
Autodidacte, Rachid Chenoune a, à son actif, plusieurs poèmes sur les problèmes existentiels. Philosophe à sa manière, il porte un regard critique et réaliste sur le monde qui nous entoure...

LIRE LA SUITE

EDITIONS ALPHA
Lamine Bechichi signe son livre " Qassaman "
Lamine Bechichi a signé la deuxième édition du livre sur l'hymne national « Qassamane», paru aux éditions Alpha. Le livre a été publié il y a 8 ans. ...

LIRE LA SUITE

DJAZIA KERKEB, FILLE DE MOKHTAR KERKEB
"Mon père avait fourni à Che Guevara le soutien pour son voyage libérateur en Afrique "
Officier stratège de l’ALN, Mokhtar Kerkeb a entre autres contribué à la libération de l’Angola contre l'occupation portugaise. A l’occasion d’un hommage qui lui a été rendu par l’ANEP, sa fille Djazia revient dans cet entretien sur le parcours de son père et son engagement africain...

LIRE LA SUITE

MALICK KANE, DIRECTEUR DE PUBLICATION DE L’AFRIG MAG
"On essaye de se réapproprier notre propre espace"
Le sénégalais Malick Kane est président de l'African Renaissance International Ground (AFRIG). Il vit entre le Sénégal et les Etats Unis...

LIRE LA SUITE

MOHAMED TAHAR ZEGGAGH, AUTEUR
"J'ai donné la parole aux journalistes français qui avaient écrit sur les crimes de l'OAS "
Mohamed Tahar Zeggagh a signé, mercredi, son nouvel ouvrage, «Vérités sur les crimes de l'OAS en Algérie », publié aux éditions ANEP...

LIRE LA SUITE

AHMED BOUDERMINE, DIRECTEUR DES EDITIONS EL QOBIA
"L’Etat doit réorganiser l’aide à l’édition "
J'ai l'impression que le salon a commencé aujourd’hui (mercerdi 1 novembre). Je ne dirai pas que, lors des jours précédents, il n’y avait pas de public. Mais l'affluence de ce mercredi a été importante. Globalement, je suis satisfait de l’afflux du public....

LIRE LA SUITE

ZAHIR BATTACHE, AUTEUR
"Tout le monde est lié au code du travail "
Consultant en communication au ministère du Travail, Zahir battache est également auteur spécialisé en législation du travail. Il est aussi formateur à l’Institut national du travail. Hier, au stand de l’édition Berti au pavillon central, il a signé son nouvel ouvrage « Grand manuel du droit du travail », à paraître bientôt...

LIRE LA SUITE

AHMED BEDJAOUI, CRITIQUE ET UNIVERSITAIRE
"La cinémathèque algérienne était un centre de distribution du cinéma africain"
L’ANEP a célébré l’anniversaire du déclenchement de la Révolution algérienne en organisant une conférence intitulée « Algérie, racines africaines » à la salle El Djazair à la faveur du 22e SILA. Le critique et universitaire Ahmed Bedjaoui a détaillé les relations cinématographiques algéro-africaines avec notamment l’âge d’or de la cinémathèque algérienne dans les années 1960 et 1970...

LIRE LA SUITE

L’EDITION EN AFRIQUE
La course aux obstacles
L’édition en Afrique, et en dépit des efforts fournis pour son développement, reste faible. Elle est confrontée à de nombreux obstacles comme les coûts de fabrication. Cette question a fait l’objet mercredi d’une conférence au niveau du stand Esprit Panaf (pavillon G) animée par Abdoulaye Fodé Ndione et Marie Julie Nguetse...

LIRE LA SUITE

LE RENDEZ VOUS DE L'HISTOIRE AU SILA
"Le colonialisme n'est pas mort"
Un débat sur le colonialisme a été animé, mercredi à la salle Sila au pavillon central, par des spécialistes de l’histoire comme Abdallah Hamadi, Malick Kane, Rios Saloma, Fouad Soufi, Niels Anderson et Rachid Khettab. La rencontre s’est déroulée en présence de l’ancien ministre de l’Intérieur Nourredine Yazid Zerhouni et l'ancien ministre des Finances, Mourad Benachenhou, des historiens, des professionnels du livre et des journalistes...

LIRE LA SUITE

LE MANUSCRIT, A L’ORIGINE DES SCIENCES D’AUJOURD’HUI
"Notre pays est un espace scientifique et culturel riche et très ancien"
Au stand de l’Armoire Algérienne du Patrimoine, dans le Hall Casbah, le public et les chercheurs spécialisés sont invités à venir découvrir d’anciens manuscrits qui y sont exposés. Liamine Imekraz, chercheur algérien à l’institut du manuscrit en Egypte, est l'initiateur de ce projet...

LIRE LA SUITE

RACINE SENGHOR, AUTEUR, PROFESSEUR D’UNIVERSITE SENEGALAIS
"Le panafricanisme est un mouvement en construction permanente "
Il faut lire les auteurs africains et maghrébins, leurs livres sont riches de contenu panafricain. Le livre est un moyen de communication, circule et traverse les frontières et touche un vaste public. C’est moyen pour renforcer le panafricanisme. Pour ce faire, il faut construire des réseaux d’écrivains, d’éditeurs, de libraires, d’imprimeurs...

LIRE LA SUITE

PARUTION
"De la révolution à la guerre d’Algérie» de Salah Ouzrourou"
Salah Ouzrourou, a présenté ses mémoires sous le nom « De la révolution à la guerre d’Algérie, témoignage d’un rescapé de l’opération jumelle », aux éditions «La pensée». « Ce livre est un devoir de mémoire, parce qu’on a vecu une dure et rude situation durant la guerre de libération nationale...

LIRE LA SUITE

SOUMIA ET DJAMEL OULMAN, CHERCHEURS
"Le Coran traduit vers la langue française a été malmené"
Nous menons un travail de recherche sur l’histoire de la traduction du Coran vers le français. Nous avons voulu en faire notre propre traduction et notre propre réflexion qui correspondent à notre identité islamique. Pour ce faire, nous sommes allés voir ce qui existe déjà...

LIRE LA SUITE

DJILLALI DEFALI, DESSINATEUR DE BANDE DESSINEE
"Je vais évoquer les musulmans dans mon prochain film d’animation"
Très peu de personnes savent que j’ai crée une grosse partie de ce jeu vidéo et la bande dessinée à Mostaganem. J’avais une certaine fierté que les jeunes algériens puissent s’identifier à ce genre de personnage. Personne ne savait que c’était un algérien qui l’avait fait...

LIRE LA SUITE

ALHASSANE CHERIF, ETHNOPSYCHIATRE GUINEEN
"Je fais une interprétation psychanalytique de ce que j’écris"
Rencontré à l’espace « Esprit Panaf » (pavillon G ) Alhassane Cherif a signé quatre de ses œuvres, notamment « La parenté à plaisanterie », considérées comme un succès en Guinée...

LIRE LA SUITE

CONCOURS DE NOUVELLE FANTASTIQUE DE L’IFA
Rym Leïla Mellal décroche le premier prix
Le stand de l’Institut français d’Algérie (IFA) a organisé mardi, la remise des prix de la quatrième édition du concours de la meilleure nouvelle fantastique. L’émergence des jeunes talents algériens est l’un des principaux objectifs de ce concours...

LIRE LA SUITE

DEBAT A L'ESPRIT PANAF
"Si elle est bien faite, la littérature peut changer l‘ordre des choses "
L’Esprit Panaf (pavillon G) accueilli mardi le psychologue et auteur guinéen Alhassane Chérif. Ce dernier évoquera d’emblée son parcours qui l’a mené très tôt à quitter le Guinée pour aller s’instruire à l’âge de 17 ans en France avant de retourner au pays natal...

LIRE LA SUITE

DEBAT SUR L’ONOMASTIQUE
L’Afrique, ses noms et ses espaces
" L’Afrique, ses espaces et ses noms " était le thème d'une rencontre mardi à la salle SILA (pavillon central). Intervenant en premier, Farid Benramdane, professeur en science du langage, a expliqué l’origine du mot Afrique. Il a cherché l’étymologie du mot sur 2000 ans pour connaître son apparition et découvrir le sens qui lui avait été donné chez les arabes, les grecques, les romains et les phéniciens...

LIRE LA SUITE

CONFERENCE DU MINISTERE DES AFFAIRES RELIGIEUSE
La traduction du coran est une entreprise délicate
La traduction du Coran était l’intitulé d'une conférence initiée par le Ministère des affaires religieuses et des Wakfs et ce, dans le cadre du 22ème SILA. Dans son intervention, Saïd Chibane, spécialiste de pensée islamique et ancien ministre des Affaires religieuses, a dressé un panorama de la traduction du livre saint à travers le temps. ...

LIRE LA SUITE

MOHAMED HIRRECHE BAGHDAD, CHERCHEUR
"les grandes problématiques sont posées par des romancier"
Le stand du Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) a organisé dimanche une rencontre avec le directeur des recherches à l'Uccla Mohamed Hirreche Baghdad qui a présenté le dernier le numéro de la revue Insaniyat " Espaces et rites funéraires "...

LIRE LA SUITE

MALICK KANE, PRESIDENT DE AFRICAN RENAISSANCE INTERNATIONAL GROUND
"Rétablir le pont culturel entre les Amériques et le continent Africain "
L'African Renaissance International Ground est basé dans l’ile de Goré, qui était une ile d’esclavage au niveau sur la côte atlantique de de Dakar au Sénégal. Ce qu’on cherche à faire est de rétablir un pont culturel entre les deux Amériques et le continent Africain...

LIRE LA SUITE

AMINA SIDHOUM, ECRIVAINE
"Ma satisfaction, voir un sourire sur le visage des enfants malades"
Hier, au stand de l’ENAG (Entreprise nationale des arts graphiques), Amina Sidhoum a tenu une séance de vente dédicace pour son recueil de poésie « El Aziza » (2011) et son récit, « La déchirure des trois fillettes » (2011). Vente dédicace symbolique puisque l’argent récolté sera reversé au profit d'enfants cancéreux. Amina Sidhoum est écrivaine et enseignante de langue française à Alger...

LIRE LA SUITE

RICCARDO NICOLAI, ECRIVAIN ITALIEN
"Je questionne le temps et les lieux"
Riccardo Nicolai a récemment publié aux éditions algériennes Koukou « Ali Bitchin, pour l'amour d'une princesse ». Ce roman retrace l’histoire d’un jeune esclave italien au XVI siècle qui épouse la princesse du royaume de Koukou et devient le « Lion des mers » à la tête de la plus grande flotte en méditerranée...

LIRE LA SUITE

ANTHOLOGIE LITTERAIRE SCOLAIRE
Renforcer le patrimoine culturel algérien
Mohamed Sari, romancier algérien, a déclaré, lors de la rencontre sur l'école et le livre, dimanche à la salle Ali Maachi, que le texte littéraire doit avoir sa place dans les établissements scolaires, car il permet de relancer la lecture au sein des écoles. A propos de l’anthologie littéraire scolaire que les ministères de la Culture et de l’Education nationale vont lancer...

LIRE LA SUITE

DES EXPERIENCES D'ECRIVAINS EN DEBAT
"De la craie à la plume "
Une rencontre « De la craie à la plume » a été organisée, dimanche, à la salle Sila, modérée par Maïssa Bey en présence de plusieurs écrivains. Le sénégalis Racine Senghor à parlé de son expérience d'écriture ...

LIRE LA SUITE

AZZEDINE MIHOUBI
Plaidoyer pour la valorisation du texte littéraire algérien à l'école
" L’école est la responsabilité de toute la société, ce n’est pas l’apanage du Ministère de l’Education Nationale uniquement ", a déclaré, dimanche, Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture, à la salle Ali Maàchi du Palais des expositions, à la faveur de la rencontre intitulée " Le livre et l’école ", au 22ème SILA...

LIRE LA SUITE

NOURIA BENGHABRIT
Nécessité de mettre en valeur les écrits des élèves
La Ministre de l’Education Nationale Nouria Benghabrit a annoncé, lors de la rencontre « Le livre et l’école » organisée dimanche au 22 ème SILA, le lancement à la mi-novembre, d’un concours national des écritures créatives sous l’intitulé " Plumes de mon pays "...

LIRE LA SUITE

UNE JOURNEE SOUS LE SOLEIL DU SILA
Samedi, journée ensoleillée au Palais des expositions des pins maritimes. Beaucoup de visiteurs et beaucoup de gaieté durant cette 4e journée du SILA. Au pavillon central, le stand de l’Afrique du sud, invité d’honneur, est animé par plusieurs écrivains venus à la rencontre des lecteurs algériens...

LIRE LA SUITE

NOUVEAUTES AUX EDITIONS APIC
Corm, Haddad, Monénembo et les autres
Les éditions Apic sont visibles au niveau du pavillon Central du Sila à côté du stand Barzakh. Ils publient cette année cinq nouveautés parmi lesquelles « Excuses outre-tombe" de Kheir-eddine Merad Boudia. Il s’agit d’un entretien imaginaire entre Abane Ramdane et Jean Moulin. Il y a aussi le dernier ouvrage de Georges Corm ....

LIRE LA SUITE

JULIEN LEPERS, ANIMATEUR FRANÇAIS
"Pour moi, le livre est capital "
L'ex-animateur de la célèbre émission de jeu «Questions pour un champion» , Julien Lepers dévoile les raisons de son licenciement a travers son nouveau livre « Je suis Julien Lepers, je suis.. »....

LIRE LA SUITE

ESTRADE POUR HABIB SAYAH
"L'Histoire est le moteur de ma création"
Habib Sayah était sur l'estrade du 22ème SILA, samedi à la salle du Sila au niveau du pavillon central. L'universitaire Amina Belaala, qui a modéré le débat, a dressé un portrait de l'auteur de ?«C’est un écrivain, un critique et un créateur. Sa force réside dans l’innovation. Il représente un modèle pour le roman algérien. Il est un modèle pour les jeunes auteurs...

LIRE LA SUITE

L’EQUIPE DE VOLLEY-BALL DE CHLEF AU SILA
L’équipe de volley-ball de Chlef (POC), qui a remporté la Coupe du président de la République et le Tournoi national (2017), a visité samedi, le SILA. Djilali Guesmi, responsable de l'association « Irchad El Moustahlak », et accompagnateur de ces jeunes sportifs...

LIRE LA SUITE

RENCONTRE SUR LA PHILOSOPHIE
Ouvrir les horizons de la réflexion
La salle Sila au pavillon central, a accueilli, samedi, une rencontre sur la philosophie, animée par des intellectuels comme Mohamed Chaouki Zine, Smaïl Mehnana et Bachir Rebbouh. La philosophie n’est pas un exercice de style, une création littéraire ou une pratique de la rhétorique...

LIRE LA SUITE

ESTRADE POUR ANOUAR BENMALEK
"Il y a encore du racisme anti africain "
Invité de l’Estrade du SILA, le romancier algérien Anouar Benmalek a présenté son dernier roman « Le fils du Shéol » qui met en avant de deux grands massacres du XXème siècle. Paru en 2015 chez Calmann-Levy(Paris) et Casbah(Alger), « Le fils du Shéol » raconte l’histoire du personnage Karl, condamné à regarder évoluer les siens et à tenter d’éviter la catastrophe...

LIRE LA SUITE

MUSIQUE ET POESIE AU STAND DE L’AFRIQUE DU SUD
"Ecrire pour laisser des traces "
Belle ambiance samedi au niveau du stand de l’Afrique du sud (pavillon central) qui a rassemblé une brochette d’auteurs. Pitika Ntuli et Fred Khumalo ont assuré ensemble une performance en chanson, dédié à Nelson Mandela...

LIRE LA SUITE

ANOUAR BENMALEK, ROMANCIER
"Ecrire sur la Shoah, c'est rompre avec les idées reçues "
Quand je me suis rendu compte que le père d’Hermann Göring, qui est un personnage important du nazisme et de l’histoire du troisième reich, était gouverneur de cette région d’Afrique qu’on appelle actuellement la Namibie. Ce lien m’a amené à m’intéresser donc à découvrir cette région...

LIRE LA SUITE

RACHID BOUDJEDRA SIGNE DEUX OUVRAGES AU SILA
"Ma littérature donne du plaisir "
Rachid Boudjedra a signé vendredi ses deux nouveaux ouvrages « La dépossession » (roman) et « Les contrebandiers de l'histoire » (pamphlet) mais aussi la nouvelle édition algérienne de « L’escargot entêté ». Les trois livres ont été édités aux éditions Frantz Fanon...

LIRE LA SUITE

MAHMOUD BOUDARENE, PSYCHIATRE
"La médecine ne soigne pas le malheur "
Mahmoud Boudarène est psychiatre et Docteur en Sciences biomédicales. Il vient de publier « La violence sociale en Algérie » aux éditions Koukou à Alger...

LIRE LA SUITE

IL EST COMPLIQUE D'ECRIRE SUR DES EVENEMENTS AU MOMENT OU ILS SE DEROULENT
La salle SILA du pavillon central a abrité vendredi une rencontre avec la romancière et journaliste syrienne Lina Hawyan Al-Hassan. Elle est revenu son avant dernier roman, « Les loups n'oublient pas » (Dhiabou la tansa). «J'ai écrit pour me libérer de mon chagrin, je voulais ma liberté, j'ai écrit dans les moments les plus difficiles sur ma situation personnelle...

LIRE LA SUITE

KAMEL CHEKKAT, MEMBRE FONDATEUR DE LA LIGUE DES OULEMAS DU SAHEL
"Il y a une une terminologie qui vise à jeter l’anathème sur l’islam"
Ce qui nous pousse à parler de ce dialogue est le fait que ce gouffre existant ait pris beaucoup de profondeur. Il est vrai que dans la majorité des cas, c’est beaucoup plus la partie occidentale, avec son background chrétien ou judéo-chrétien qui a pris l’initiative...

LIRE LA SUITE

UNE JOURNEE DE POESIE AU STAND DE L’AFRIQUE DU SUD
La poésie pour rétablir la vérité sur l’identité
Vendredi, le stand de l’Afrique du sud, invité d’honneur de cette 22e édition du SILA, a connu un engouement de la part des visiteurs au niveau du pavillon central. Le public a assisté à l’intervention de trois poètes sud-africains. « La poésie est une forme spirituelle qui nous vient des ancêtres...

LIRE LA SUITE

AHMED ALI EZZINE, ECRIVAIN LIBANAIS
" L’écriture est un fait tragique "
Vous êtes écrivain, journaliste et comédien. Votre œuvre romanesque explore la mémoire rurale et le récit des anciens. Pourquoi cet intérêt .....

LIRE LA SUITE

MOHAMED AMIN KAMARA, EDITEUR GUINEEN
"L'Algérie devrait s’ouvrir davantage aux pays africains"
Lettres de guinée est le thème de la conférence de ce vendredi au stand Esprit Panaf (pavillon G). Vous faite la promotion d'un nouveau projet, nous a-t-on dit......

LIRE LA SUITE

RIOS SALOMA AU SILA
Un historien mexicain pour faire " l'autopsie du colonialisme "
Le Mexique marque sa présence au 22e SILA par la participation de Martin Rios Saloma, écrivain, chercheur et professeur à l’université nationale autonome du Mexique (UNAM) et coordinateur du séminaire des études historiques sur le Moyen Age à l’UNAM...

LIRE LA SUITE

FOCUS " ISLAM ET OCCIDENT : REGARDS CROISES "
Dialoguer pour semer la paix dans le monde
Mgr Henri Tessier, Mustapha Cherif, Kamel Chekkat et Boguslaw Zagorski (Pologne), tous connaisseurs de la question du dialogue inter religieux et interculturel, ont animé, hier, à la salle du Sila, au pavillon central, une conférence, ayant pour thème " Islam et Occident: regards croisés "...

LIRE LA SUITE

NOURREDINE SAADI, UNIVERSITAIRE ET ECRIVAIN
"Le SILA est profondément populaire, je l’adore "
Je suis un habitué du SILA. En 2016, je n'ai pas pu m'y rendre pour des raisons personnelles. Il y a toujours une atmosphère chaleureuse. Bien que ce soit la première matinée de l’ouverture publique du salon, il y a déjà beaucoup de monde qui afflue, entre professionnels et férus du livre....

LIRE LA SUITE

ALI BADER, ECRIVAIN IRAKIEN
"L’action scientifique et culturelle a une grande influence sur le devenir des peuples "
Une rencontre avec l’écrivain irakien Ali Bader s’est tenue jeudi 26 octobre au niveau de la salle du SILA au pavillon central....

LIRE LA SUITE

UN GENRE LITTERAIRE LONGTEMPS A LA MARGE
La nouvelle, le retour ?
«Le retour de la nouvelle ? » était l’intitulé de la conférence animée jeudi à la salle du SILA (pavillon central) par une pléiade d’intervenants, des nouvellistes qui, l’instant d’une rencontre, ont, tour à tour, évoqué leur expérience concernant l’écriture et leur rapport à la nouvelle, ce genre littéraire qui peine à s’imposer dans le paysage éditorial algérien....

LIRE LA SUITE

MOHAMED DJAAFAR, ECRIVAIN
"Ceux qui vont vers le roman ont plus de chance d’avoir une reconnaissance littéraire "
C’est un triste constat en effet. C’est une réalité qu’on ne peut voiler. Si des auteurs, notamment ceux de la jeune génération, se tournent essentiellement vers le roman, c’est parce qu’il y a un manque d’intérêt à l’égard de la nouvelle. Il y a un manque d’espace favorisant leur épanouissement dans le domaine de l’écriture.....

LIRE LA SUITE

UNE APPLICATION MOBILE SUR ANDROID
Un guide digital du SILA
C'est nouveau ! Un guide digital du salon existe cette année à travers une application mobile Android. L’application Android est publiée sur Google play sous le nom SILA 2017 avec le logo du SILA. Pour télécharger l’application...

LIRE LA SUITE

UNE ANNONCE FAITE AU 22EME SILA
L’Algérie sera l’invitée d’honneur du « Mois africain » en Afrique du Sud
Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a animé une conférence, jeudi 26 octobre, à Alger, à l’occasion du 22ème SILA, en présence de la vice-ministre sud-africaine des Arts et de la Culture, Maggie Sotyu, et de l’ambassadeur de l'Afrique du sud en Algérie, Denis Thokozani Dlomo, et des professionnels du livre...

LIRE LA SUITE

LEILA HAMOUTENE, ECRIVAINE
"Le monde de la nouvelle est clos et ouvert à la fois "
Auteure de deux nouvelles et d’autres publications de différents genres littéraires, Leila Hamoutène revient dans cet entretien sur son affection pour la nouvelle et sur la place qu’elle occupe dans le champ littéraire algérien...

LIRE LA SUITE

STAND PANAF. LA LITTERATURE SUD AFRICAINE EN DEBAT
Du racisme à la marginalisation économique
La littérature sud africaine post apartheid a été le thème d’une rencontre animée Benaouda Lebdai, spécialiste des littératures africaines lors de l’inauguration des activités de l'espace Esprit Panaf au niveau du pavillon G. L’histoire de l’Afrique du sud a été déroulée avec force pour mieux comprendre l'évolution difficile de cette littérature en raison du régime de l’Apartheid. Pour l'intervenant, l’Afrique du sud est un pays « prenant » et « énigmatique ».

LIRE LA SUITE

INAUGURATION DU SILA
Le Premier ministre inaugure officiellement la 22ème édition du Salon international du livre d'Alger du livre
Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a inauguré, ce mercredi après-midi au Palais des expositions (Pins maritimes, Alger), le 22e Salon international du livre d'Alger (Sila).

LIRE LA SUITE

AU RENDEZ-VOUS DE L’HISTOIRE
Autopsie du colonialisme
Si l’histoire de l’humanité enregistre depuis l’Antiquité des occupations violentes de territoires assorties d’une exploitation de leurs richesses naturelles et d’un asservissement des populations autochtones, ce n’est qu’à partir du XVe siècle que s’affirme le colonialisme dans son acception moderne.

LIRE LA SUITE

L’ESPRIT D’UNE ÉDITION
Gisements de savoir et d’idées
A travers sa communication, et particulièrement son slogan et son visuel, un événement tente toujours d’exprimer l’esprit et les idées qui ont orienté sa préparation et permis de définir sa personnalité...

LIRE LA SUITE


Interview de Monsieur Zahir Bettache, le chargé de communication de SILA, sur les ondes de la radion internatinale



Interview de Monsieur Zahir Bettache, le chargé de communication de SILA, sur les ondes de la chaine 2



 



Espace exposants exposants
Actualité Salon
Espace réservé aux exposants du salon
Public Public
Actu SILAInformations utiles pour le public et visiteurs du salon
Revue de presse Revue de presse

Nous vous proposons les articles de presse qui ont été publiés à ce jour, sur le salon international du livre d'alger 2017
Facebook
Salon international du livre
le SILA est présent sur Facebook. Un espace d'échanges et d'informations pour être au plus près du salon, pendant le sila, mais aussi toute l'année. Pour être les premiers informés de notre actualité,...

 
littérature africaine SILA 2016
Copyright © 2010 - 2017 SILA - Salon International du Livre d'Alger
Tous droits Réservés 
Conception, Réalisation & Référencement
bsa Développement